Municipales : mais où est passée l’extrême gauche ?