LMPT : Maxime, 18 mois de prison, un nouveau scandale politique