Incroyable Jérôme Kerviel

Incroyable Jérôme Kerviel

11/03/2014 – ROME (NOVOpress) – Au milieu du brouhaha futile de la sphère médiatique, cette information est bien vite tombée dans l’oubli : Jérôme Kerviel, parti rencontrer le Pape François à Rome (photo) – et ayant pu échanger avec lui quelques mots – a choisi de rentrer à Paris à pied.

L’ex-trader, que l’on accuse d’avoir fait perdre à la Société générale plusieurs milliards d’euros, a donc choisi de se faire pèlerin. Un tel acte, une fois mis de côté son aspect médiatique, a quelque chose d’inouï dans notre basse modernité. Qui pèlerine encore en 2014 ? Quelques retraités sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle. Des groupes de jeunes tentés par le challenge sportif ou portés par leur foi. Mais surtout, tous les mis au ban de la modernité, les victimes du « burn-out », du divorce de masse, de la marchandisation de l’homme.

La destinée de Jérôme Kerviel détient une portée symbolique forte. Un homme condamné à plusieurs milliards d’euros de dommages et intérêts, à l’emprisonnement, pour avoir failli dans la tâche que lui avait confiée un système aux dimensions titanesques. Système dont l’objectif principal est la maximisation des profits par tous les moyens disponibles, y compris les moins avouables.

Cet homme donc, a décidé d’entreprendre une marche « contre la tyrannie des marchés » et sur un itinéraire riche de sens, qui relie le cœur de la catholicité à la capitale d’une nation qui fut longtemps fière de son titre de fille aînée de l’Eglise.

Chesterton, Bernanos ou Bloy auraient exulté d’un tel retournement. En usant ses semelles sur les chemins poudreux, un homme s’est redressé face à Mammon…

Crédit photo : DR