USA : être victime de racisme est une cause d’obésité

USA : être victime de racisme est une cause d’obésité

11/03/2014 – BOSTON (NOVOpress) – Une étude menée par le centre épidémiologique de l’Université de Boston a montré qui existait une corrélation entre racisme et obésité chez les femmes victimes de discrimination. Cette recherche s’est appuyée sur l’association Black Women’s Health qui a suivi 59000 femmes noires depuis 1995.

L’obésité s’est largement répandue aux USA ces dernières décades mais semble avoir frappé plus particulièrement les femmes de couleur qui sont considérées maintenant obèses pour la moitié d’entre elles. Les femmes qui se sentent victimes de racisme peuvent avoir d’importants dérèglements endocriniens ce qui peut amener une surconcentration de graisse dans leur corps.

Les femmes suivies devaient indiquer le niveau de discrimination qu’elles avaient subi dans des restaurants, supermarchés et autres lieux publics. L’étude a ensuite mis en évidence que ces victimes avaient 69% de risque de devenir obèses comparé au reste de la population qui ne ressentait pas cela.

Source : Daily Mail

Crédit photo : malingering via Flickr (cc)