Canal+ brocarde Russia Today : la paille et la poutre !

09/03/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – Une nouvelle illustration de la parabole de saint Matthieu « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ?”

La chaîne commerciale Canal+ s’est gaussée jeudi des « sorties » faites par deux journalistes américaines de la chaîne russe Russia Today (RT),critiquant en direct l’intervention des troupes russes en Crimée, l’une d’elle annonçant même sa démission. Remarquons néanmoins que l’autre journaliste est réapparue le lendemain à l’écran, toujours à son poste : la direction de Russia Today n’a donc pas cru devoir la licencier à la suite de ce coup d’éclat.

Aucun des journalistes de Canal+ ne s’est interrogé pour savoir quelle aurait été la réaction de leur direction s’ils s’étaient permis de critiquer leur employeur en direct devant les caméras. On peut leur suggérer par exemple de révéler à l’antenne que l’un des actionnaires de Canal+ est la banque affairiste JP Morgan aux nombreuses casseroles.

C’est celle-là même qui a du reconnaitre sa participation dans la traite négrière ; qui a frauduleusement soutiré plusieurs milliards de dollars à la banque Lehman Brothers, précipitant son dépôt de bilan ; qui a trempé dans l’escroquerie Madoff ; qui en avril 2007 a été convaincue de tromperie dans les produits financiers liés à l’immobilier ; qui en février 2011 a été l’objet d’une plainte de l’assureur américain Allstate pour vente frauduleuse de titres, et en décembre 2011, d’une plainte des autorités de l’État du Massachusetts pour utilisation de pratiques inéquitables et trompeuses. Rappelons également que la JP Morgan a joué un rôle important dans le secteur des prêts hypothécaires à risques, participant au déclenchement de la crise des subprimes en 2008.

On attend avec impatience que les journalistes de Canal+ dénoncent en direct la collusion de leur employeur avec la JP Morgan.