Vous avez dit journée de la femme ? Dites plutôt journée de l’hypocrisie ! Par Marie Vermande

Comme d’habitude, la journée de la femme, vaste blague pour donner bonne conscience à nos élites donneuses de leçons, est l’occasion des pires mascarades que l’on puisse imaginer ! Si bien que cette journée censée être pour nous, femmes, un hommage, en devient une honte, et l’on croirait que ce que notre monde occidental en perdition connaît de vulgarité et de folie est prêt à se déchaîner !

On les attendait au tournant, et cette année encore, ça n’aura pas loupé : le grand bal de l’hypocrisie médiatique est lancé !

D’abord, dans le personnage de la féministe aux revendications incessantes face aux hommes qui est incarné par une suédoise qui a trouvé de bon goût de se transformer en homme pour mettre en avant le manque d’égalité homme/femme.

Dans le même type, on a le tumblr créé par ces femmes politiques françaises qui recensent toutes les remarques désobligeantes qu’elles ont reçues de la part des hommes. Pauvres cocottes ! C’est vrai qu’elles sont plus à plaindre que nous (hommes et femmes confondues) qui galérons avec nos smics et nos impôts.

En France encore les festivités continuent avec cette fois une petite leçon de morale et de bons sentiments pour sensibiliser les gens sur le thème du mariage forcé « C’est pas bien le mariage forcé »… Bah non c’est pas bien mais une fois qu’on a dit ça il se passe quoi ? Le thème est abordé dans un court-métrage répugnant dans lequel Julie Gayet tient très bien sa place. Et la scène est campée en France dans une famille bourgeoise d’origine catholique. Il est bien connu en effet que les Français marient régulièrement de force leurs filles à des octogénaires et que ce film va changer les vies des 14 millions de femmes concernées par le mariage forcé.

De leur côté, les hommes ne sont pas en reste, et ils sont évidemment invités à prendre par à cette joyeuse farandole de conneries larmoyantes et culpabilisantes. Que vont-ils donc inventer pour dénoncer les violences faites aux femmes ? Ils n’ont rien trouvé de plus utile que de se transformer en femmes eux-mêmes… ou plutôt, pour être exacte, que de nous caricaturer de façon grossière. Ainsi, tandis que l’année dernière, le magazine Marie Claire, avec sa campagne « A vos talons, citoyens ! » encourageait les hommes à poser en talons aiguilles, cette année c’est le site internet www.mettezdurouge.com  qui cette fois, vous l’aurez compris, pousse les hommes à sortir un tube de rouge à lèvres pour se sentir plus proches des femmes et de leurs malheurs… On peut lire sur le site, au milieu des photos : « Je suis un homme. Si une femme se fait agresser devant moi, je m’engage à prendre sa défense. » Bonne initiative ! Mais écoute plutôt ce petit conseil de femme : tu veux nous aider, nous protéger ? Alors évite de nous caricaturer, et sois un homme ! La féminité ne se résume pas à un tube de rouge à lèvres ou une paire d’escarpins !

A quand des hommes en soutifs pour dénoncer le viol ?
Il ne manque plus qu’une action bien choisie des Femen, et le festival sera complet !

Marie Vermande pour Novopress