Les rebelles syriens seuls avaient les moyens de lancer l'attaque au gaz de Ghouta démontre un rapport du MIT

Les rebelles syriens seuls avaient les moyens de lancer l’attaque au gaz de Ghouta démontre un rapport du MIT

01/03/2014 – DAMAS (NOVOpress) – Une étude menée par le MIT (Massachusetts Institute of Technology, la plus prestigieuse école US dans le domaine des sciences) vient de rendre public un document qui indique comment les rebelles syriens ont pu utiliser des gaz mortels lors de l’attaque de Ghouta

En analysant le reste des missiles ramenés par l’ONU les chercheurs ont expliqué que ces armes avaient une portée de 2 km. Ce point a été approuvé par l’ONU. Le MIT a ensuite établi que selon les cartes données par la Maison Blanche, les troupes de Bachar Al Assad ne pouvaient pas avoir utilisé ces armes car trop éloignées du point d’impact.

L’autre point soulevé par l’étude est sur l’origine elle-même des roquettes utilisées qui n’ont jamais été mentionnées dans les listes très détaillées de stocks trouvées par les autorités internationales lors de leurs différents contrôles.

Source : MIT