Pacte de responsabilité : le PS laisse son aile gauche sur la touche