La défense de l’image d’Hidalgo plus importante que la propreté des rues de Paris