Quand EELV se réjouissait de la manifestation à Nantes