Journée de violences organisée par l’extrême-gauche à Nantes : Le Chaos de l’Etat Socialiste, tribune de Franck Guiot

Journée de violences organisée par l’extrême-gauche à Nantes : Le Chaos de l’Etat Socialiste, tribune de Franck Guiot

Je ne rentrerai pas dans le débat sur la nécessité ou non  de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, toutes les manifestations sont légitimes  et font partie du droit fondamental de chacun à s’exprimer, quel que soit le sujet.

Mais devant de telles violences qualifiées de « Guérilla Urbaine » par Manuel Valls dans la soirée du 22 février 2014, je voudrais simplement dénoncer l’étonnant  « deux poids, deux mesures » d’un pouvoir socialiste en fin de course et d’une police à ses ordres.

Journée de violences organisée par l’extrême-gauche à Nantes : Le Chaos de l’Etat Socialiste, tribune de Franck GuiotQue dire de l’appel à manifester de la ministre Cécile Duflot, membre du gouvernement Ayrault ? Peut-elle rester au gouvernement après avoir déclaré  « plutôt 2 fois qu’une » pour soutenir cette manifestation ?

Que dire des dégâts occasionnés par ces véritables « milices d’extrême-gauche » dans la belle ville de Nantes ? Les photos parlent d’elles-mêmes.

Que dire du silence assourdissant des responsables du Parti Socialiste, alors que ceux –ci ont livré une véritable « fatwa » envers les manifestants de la Manif Pour Tous, par des déclarations très choquantes, et très stigmatisantes pour les familles françaises ? Harlem Désir allant jusqu’à employer le terme « agissements d’extrémistes » pour qualifier la Manif Pour Tous  alors qu’aucune casse n’a eu lieu.

Que dire sur le nombre d’arrestations ? Au nombre de dix alors que des millions de dégâts matériels ont eu lieu et de nombreux policiers pris à partie par des projectiles (6 policiers blessés), comparés au Jour De Colère à Paris le 26 janvier 2014 ou 262 interpellations ont eu lieu qui ont donné lieu à 4 condamnations pour lesquelles les journalistes de l’AFP ont révélé les noms et prénoms, âge et profession des condamnés … comme si il s’agissait de dangereux criminels … Pauvre Presse !

Déjà, des incidents graves avaient eu lieu à Rennes lors d’un meeting organisé par le FN , ou ces mêmes milices d’extrême-Gauche avaient mis la ville à feu, sous la bénédiction cuisante de la gauche et de la justice puisque les quelques personnes interpellées ont été relâchées sans suite

Journée de violences organisée par l’extrême-gauche à Nantes : Le Chaos de l’Etat Socialiste, tribune de Franck Guiot

Nantes,22 février 2014

Nantes montre hélas que nous ne sommes plus dans un état de droit, car la police et la justice laissent agir certains individus et en musèlent d’autres. Ce qui s’est passé à Nantes est à l’image de ce qui se passe chaque jour en France dans nos quartiers, où les racailles agressent en toute impunité.

– – Impunité pour les racailles qui ont dévalisé les passagers d’un RER à Grigny, impunité pour les milices d’extrême-gauche de Rennes …. Les exemples sont multiples… impunité pour ceux qui squattent des terrains et qui violent la loi (Toulouse)

– – Mais :

Emprisonnement pour un manifestant pacifique opposé au Mariage Pour Tous (Nicolas). Nombre impressionnant de personnes mises en garde à vue pendant les manifestations contre ce même mariage pour tous. Véritable nasse policière mise en place lors du Jour De Colère pour ficher, mettre en garde à vue, les manifestants du jour de colère opposés au gouvernement Hollande .

– Véritable acharnement judiciaire envers ceux qui réclament la démission de François Hollande, exemple de la banderole « Hollande Démission » au Trocadéro, posée de manière pacifique, qui a donné lieu à 3 mises en GAV et à un procès pas encore terminé.

– Ou encore contre ceux qui ont posé pacifiquement le 26 mai 2013, une Banderole « Hollande Démission » sur la terrasse du siège du parti socialiste rue de Solferino. Cela a donné lieu à  19 gardes à vue et à 19 condamnations.

Comment François Hollande pourra-t-il terminer son mandat dans un climat qui se rapproche chaque jour d’un climat de Guerre civile tellement  ce pouvoir piétine les principes de la république et de la démocratie ?

Les élections municipales et européennes suffiront-elles à infliger un désaveu suffisamment clair du peuple Français à l’égard du pouvoir Socialiste pour que François Hollande tire les conséquences de son échec ?

Le député de droite Jacques Bompard, Maire d’Orange a déposé une proposition de loi visant à destituer François Hollande cosignée rapidement par les 2 députés du Front National, Marion-Maréchal Le Pen et Gilbert Collard .

A noter qu’aucun député de la « Droite Traditionnelle » n’a soutenu l’initiative osée mais intéressante du Député Maire d’Orange. Où se situe donc la vraie Opposition au pouvoir Socialiste ?

Franck Guiot pour Novopress

Crédit photos en Une et la première dans le texte : Sébastien Hermann , via Flickr, (cc). Crédit 2ème image dans le texte : copie d’écran d’une vidéo sur internet, DR.