Bordeaux : Des activistes du Droit Au Logement (DAL) convoqués au tribunal correctionnel

Bordeaux : Des activistes du Droit Au Logement (DAL) convoqués au tribunal correctionnel

22/02/2014 – BORDEAUX (NOVOpress/Infos Bordeaux)
L’affaire avait fait couler beaucoup d’encre l’année dernière. Plusieurs membres du DAL (groupuscule d’extrême-gauche fondé par le maoïste Jean-Baptiste Eyraud), avaient installé des Roms dans le logement d’une vieille dame bordelaise (Odette Lagrenaudie, 84 ans) en son absence.

Après une intervention chirurgicale elle était partie se reposer chez son fils. A son retour le DAL avait fait changer les serrures de ce logement qu’elle occupait depuis 55 ans. “Ca me rend malade de me dire qu’ils dorment dans mon lit” avait-t-elle confié à notre confrère Sud-Ouest. En attendant elle était obligée de louer une chambre dans un hôtel.

Devant l’émotion causée par cette affaire, la police était intervenue, et l’appartement avait pu être rendu à cette personne très choquée par l’occupation.

Bordeaux : Des activistes du Droit Au Logement (DAL) convoqués au tribunal correctionnelSuite à la plainte déposée pour violation de domicile, cinq membres du DAL, dont Myriam Eckert (photo), sont convoqués le mercredi 9 avril au tribunal correctionnel de Bordeaux. Ces derniers encourent une peine d’un an de prison et 15 000 euros d’amendes.

Photo en Une : manifestation du DAL ; crédit : Alain Bachellier, via Flickr, (cc). Crédit photo dans le texte : DR.