Les gens du voyage protégés en toute illégalité par le Maire de Toulouse

Les gens du voyage protégés en toute illégalité par le maire de Toulouse

21/02/2014 – TOULOUSE (NOVOpress) – La loi est pourtant claire : toutes les communes de plus de 5 000 habitants doivent de doter d’une aire d’accueil pour les « gens du voyage ». Un député du PS a même proposé que l’on confisque l’argent des communes pour réaliser ces aires.

Pourtant, le Maire socialiste de Toulouse, Pierre Cohen, également Président de l’agglomération Toulousaine, refuse d’appliquer la loi et préfère négocier avec des « mafieux », allant à l’encontre de la décision de justice qui avait fixé comme date limite le 10 février 2014 pour l’expulsion d’un campement de gens du voyage installé de façon totalement illégale sur les anciennes pistes aériennes de Montaudran, en bordure de l’autoroute A61.

Quel en sera le coût pour les habitants de l’agglomération Toulousaine pour nettoyer le terrain après l’occupation illégale de plus de 80 caravanes depuis octobre ? Qui a payé l’eau et l’électricité ? Quand aura-t-on enfin un gouvernement et des élus suffisamment courageux pour s’opposer au financement des associations de défense à des communautés qui ne respectent rien, pas plus l’environnement que leur voisinage ? Réponse dans un mois pour les élections municipales…

Crédit photo : partisocialiste via Flickr (cc)