Qatar : les chantiers pour le mondial 2022 sont-ils inhumains ? Des accusations très lourdes

Qatar : les chantiers pour le mondial 2022 sont-ils inhumains ? Des accusations très lourdes

18/02/2014 – DOHA (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – L’ambassade d’Inde affirme en effet que 450 immigrés indiens travaillant au Qatar sont morts depuis deux ans sur les différents chantiers des stades prévus pour accueillir la coupe du monde de football 2022. Le timide rappel à l’ordre adressé par la Fifa au Qatar concernant les conditions de travail des ouvriers sur les chantiers semble donc être resté lettre morte.

La révélation de ce chiffre terrible ne va pas manquer de relancer les très nombreuses polémiques qui entourent le faramineux projet qatari et a fait réagir la Fifa. Theo Zwanziger, membre du comité exécutif de la Fédération internationale du football, a ainsi notamment alerté l’opinion en déclarant que « La situation des travailleurs migrants employés sur les chantiers liés à la Coupe du monde était inacceptable et horrible ».

Un scandale humanitaire qui curieusement fait très peu de bruit dans les médias et la communauté internationale et qui tranche radicalement avec le déchaînement moralisateur subi par les jeux olympiques de Sotchi organisés par la Russie de Vladimir Poutine.

Un « deux poids, deux mesures » qui résulte sans doute des investissements colossaux réalisés par le Qatar dans la plupart des pays occidentaux dont, bien évidemment, la France.

Crédit photo : Omar Chatriwala, via Flickr, (cc).