A Gaza, une statue d’Apollon fait tourner les têtes