Un caricaturiste risque jusqu’a 18 mois de prison pour un dessin en Algérie