Geoffroy Didier : «Le PS, c’est la préférence communautariste»