Christine Lagarde pourrait prendre les destinées de l’Europe