Les milices antifas s'en prennent à une librairie parisienne

Les milices antifas s’en prennent à une librairie parisienne

10/02/2014 – PARIS (NOVOpress)
Hier 9 février, avait lieu une manifestation d’antifas, autorisée par la préfecture de police de Paris.
C’est vers 16h que la librairie a été attaquée. Bilan : les deux grandes vitres sont brisées en dépit d’une grille et d’un rideau de fer. Coût : environ 4 000 euros. Mais la nouvelle porte blindée a résisté.
Richard Millet, nouveau paria, y avait dédicacé ses livres la veille.

La Librairie Facta, tenue par Emmanuel Ratier, avait déjà été attaquée (bris de glace, peinture rouge avec compresseur, 900 livres détruits) dans la nuit du 8 au 9 décembre 2013 (vidéo ci-dessous en fin d’article).

Evidemment pas un mot sur cette attaque dans les grands médias officiels, comme par exemple dans Le Point, alors que les journalistes étaient présents. Le Point rappelle pourtant que la manifestation était encadrée entièrement par policiers et gendarmes.

Comme l’a dit Marine Le Pen à propos de la manifestation violente des antifas samedi à Rennes « Il n’y a pas un groupe en France qui pourrait se permettre de faire cela sans que le ministre de l’Intérieur envisage leur dissolution. Il est temps que Manuel Valls arrête d’être hémiplégique dans sa volonté de lutter contre la violence. »

Les milices antifas s'en prennent à une librairie parisienne

 Les milices antifas s'en prennent à une librairie parisienne

 

Ci-dessous, vidéo des destructions par l’attaque du 8 décembre 2013.

Crédit photo : DR.