Rennes : soirée de guerilla urbaine antifasciste contre un meeting du Front National

09/02/2014 – Vidéo Rennes TV – Quelques heures après les manifestations anti-FN de Rennes où des heurts ont opposé des centaines de protestataires aux forces de l’ordre, Marine Le Pen a réclamé la dissolution des antifas.

« Il n’y a pas un groupe en France qui pourrait se permettre de faire cela sans que le ministre de l’Intérieur envisage leur dissolution. Il est temps que Manuel Valls arrête d’être hémiplégique dans sa volonté de lutter contre la violence. » Et Marine Le Pen prévient : « Un jour, cela finira mal. Des vitrines ont été brisées, les forces de l’ordre ont été attaquées à coups de barres de fer et sous des jets de projectiles. Ce n’est pas rien ! »