Le message incendaire du propriétaire de « Libération » contre ses journalistes