Alain Juppé remet la légion d’honneur à l’imam Tareq Oubrou

Alain Juppé remet la légion d’honneur à l’imam Tareq Oubrou

07/04/2014 – 08h00
BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux) –
Le premier janvier 2013, Tareq Oubrou (à droite sur la photo), imam de Bordeaux, était promu au grade de chevalier de la légion d’honneur. Hier soir, ce dernier était décoré personnellement par le maire de Bordeaux, Alain Juppé (à gauche sur la photo), en présence de son concurrent socialiste à la mairie de Bordeaux, député de Gironde et président de la Communauté urbaine de Bordeaux (CUB), Vincent Feltesse, « très ému ».

Alain Juppé remet la légion d’honneur à l’imam Tareq Oubrou

Membre d’une des organisations les plus radicales de l’islam en France (UOIF : Union des organisations islamiques de France), dont la devise est « Le Coran est notre Constitution », Tareq Oubrou est également l’ancien président de l’association « Imams de France ».

Né au Maroc, il est un grand admirateur du fondateur des frères musulmans, Hassan Al Banna. Il y a plusieurs années, lors d’une conférence publique, Tareq Oubrou déclarait : « L’Islam touche à tous les domaines de la vie. Comme le veut le Coran, C’est un Etat, c’est un pays, dans le sens géographique, c’est à dire qu’il regroupe toute la communauté dans une géographie où il n’y a pas de frontières. La frontière entre deux pays musulmans est une hérésie méprisable par l’Islam… La politique des Musulmans ce n’est pas la politique des autres, la politique des autres est construite sur le mensonge ».

Proche du polémiste Alain Soral, l’imam de Bordeaux est la cheville ouvrière du projet de centre islamique souhaité par le maire de Bordeaux et dont le projet phare serait une mosquée de 3500 places. Le Front national appelle d’ailleurs ses sympathisants à se rassembler samedi 08 février, afin de protester contre le projet de la mairie de Bordeaux.

Interrogé par Infos-Bordeaux, Jacques Colombier, candidat du Front national à la mairie de Bordeaux met en garde les riverains: « Un tel projet pharaonique modifiera l’environnement de tout le quartier. Il le remodèlera tant dans son urbanisme que dans sa culture. Il attirera toujours plus de populations musulmanes à la Bastide avec l’ouverture de nombreux commerces halal, de marchés, de coutumes et tenues d’outre méditerranée qui fleuriront. Il importera les querelles d’influence entre les différentes obédiences islamiques pour le contrôle de cette mosquée. L’identité de ce quartier sera à l’évidence profondément modifié. Marine le Pen a raison quand elle évoqua à Bordeaux un véritable quartier islamique en préparation ».

Crédit photo : DR.