Selection de la rédaction à lire sur lemonde.fr
Les autorités françaises sont à l'origine de 87 % des demandes de suppression de contenu dans le monde. Twitter déclare avoir satisfait environ un tiers des demandes, aboutissant au retrait de 144 tweets. Lire la suite »