Manif pour tous, renvoi de la loi (anti)famille : la gauche semble vaciller

Manif pour tous, renvoi de la loi (anti)famille : la gauche semble vaciller

04/02/2014 – 19h50
PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – Une première victoire de la Manif pour tous de ce dimanche : la gauche ne présentera pas cette année son projet de loi sur la famille

C’est ce qui est ressorti hier des différentes déclarations, parfois contradictoires et comme souvent cafouilleuses, de nos ministres socialistes.

Tout à commencé hier matin sur RTL. Manuel Valls a précisé que le gouvernement ne donnera pas son accord à des amendements parlementaires ouvrant l’accès à la PMA lors de l’examen du projet de loi sur la famille. Puis Matignon a annoncé que le gouvernement ne présenterait finalement pas son projet de loi sur la famille en 2014.

Manuel Valls avait qualifié dimanche les manifestants de la Manif pour tous comme appartenant à « une droite conservatrice et réactionnaire ». Autrement dit, dans le jargon socialo trans genre : des gens infréquentables.

La droite reste divisée sur la PMA et la GPA

Au Front national, Marion Maréchal‑Le Pen, députée du Vaucluse, a défilé, mais son parti n’a pas appelé les manifestants à rejoindre le cortège. Quelques élus UMP ont également défilé comme Henri Guaino et Hervé Mariton.

La droite libérale tente de récupérer le mécontentement des Français de la Manif pour tous notamment avec les interventions de Jean‑François Copé qui à déclaré « La prochaine grande manifestation sera l’élection municipale, l’occasion pour les Français de dire stop à François Hollande ».

Les Français n’ont pas oublié que l’UMP lorsqu’il était au pouvoir avait déjà prévu la mise en place de la théorie du genre.

L’Humanité, le journal le plus sponsorisé par nos impôts titre « La bourgeoisie lyonnaise en rose et bleu pour la Manif pour tous ».

Ce journal reprend de manière exemplaire les propos méprisants et mensongers tenus par plusieurs ministres à propos des Français qui ont manifesté dimanche dernier. Ils accusent les manifestants « D’alimenter les fantasmes sur l’enseignement de la théorie du genre ou la procréation médicalement assistée et la gestation pour autrui ». On pourrait presque croire devant autant de mauvaise fois que la théorie du genre n’a jamais existé…

Crédit photo : ANFAD, via Flickr, (cc).