Ludovine de La Rochère : « Les ténors de la droite ne nous ont pas encore compris »