Selection de la rédaction à lire sur lefigaro.fr
Alors que le Festival d'Angoulême s'ouvre jeudi, la BD est un des secteurs qui résiste le mieux en chiffre d'affaires sur le marché du livre, grâce aux hausses de prix et au phénomène Astérix. Lire la suite »