Valérie Trierweiler sur le site internet de l’Elysée : « page non trouvée »