Harlem Désir mis en examen pour "complicité d'injure" envers les identitaires

Harlem Désir mis en examen pour “complicité d’injure” envers les identitaires

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, a été mis en examen jeudi 16 janvier à Paris pour « complicité d’injure », pour avoir qualifié en 2012 de « fanatiques violents » les membres de Génération identitaire après leur occupation du chantier de la mosquée de Poitiers, a annoncé à l’AFP Me Yves Baudelot, son avocat. (Le Monde.fr)

 

 

 

Crédit photo : Jackolan1 via Wikimedia (cc)