Le Conseil d’Etat. Et demain, la Cour Pénale Internationale ?