USA : l’ancien chef du Pentagone éreinte Obama

USA : l’ancien chef du Pentagone éreinte Obama

09/01/2014 – 13h00
WASHINGTON (NOVOpress) – Dans ses mémoires à paraître le 14 janvier aux États-Unis, « Duty : Memoirs of a Secretary of War », l’ancien secrétaire à la Défense Robert Gates porte un regard sans concession sur Barack Obama, lui reprochant notamment son manque de leadership et sa mauvaise gestion du conflit afghan. Selon lui, pas de doute, le président américain « ne considère pas cette guerre comme la sienne » et « ne croit pas à sa propre stratégie », son seul but étant de s’en extirper. Gates, qui a travaillé pour tous les présidents depuis Nixon à l’exception de Clinton, ne s’était jamais montré aussi critique – même s’il salue certaines décisions d’Obama, tel que l’assaut fatal contre Ben Laden.

Selon Robert Gates, dès le départ, la Maison Blanche instilla un climat de défiance et de suspicion, afficha son scepticisme face aux options militaires proposées par le Pentagone et n’eut de cesse d’interférer dans ses affaires. En somme, Obama voulait tout contrôler mais sans savoir vraiment ce qu’il voulait, car doutant du bien-fondé des interventions en Afghanistan et en Irak. Le vice-président Joe Biden en prend aussi pour son grade, dépeint comme un incompétent qui s’est « trompé sur presque tous les problèmes majeurs de sécurité nationale et de politique étrangère de ces quatre dernières décennies ». Gates fait en revanche l’éloge d’Hillary Clinton, « intelligente, endurante, pragmatique et drôle ». Littéralement « épuisé » par ce « vaste dysfonctionnement à Washington », il a jeté l’éponge en 2011 : « Les gens n’imaginent pas à quel point je déteste ce job. »