Contre-piraterie : « Un micro-marché pour les sociétés françaises »