Marks & Spencer : vers le refus de vente d’alcool et de porc ?