Le Questionnaire de Proust de Renaud Camus

Le Questionnaire de Proust de Renaud Camus (3ème partie de l’entretien)

22/12/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress) – Auteur prolifique aux affinités sélectives, diariste infatigable depuis les années 1970, Renaud Camus a basculé il y a quelques années du monde reconnu de la « culture » à l’enfer des bien-pensants où doit être plongé quiconque blasphème contre la religion officielle des droits-de-l’homme, du mélangisme et du remplacisme. Et en ces différentes matières, Renaud Camus a beaucoup pêché. Convaincus, pour notre part, qu’il lui sera beaucoup pardonné, nous sommes allés à sa rencontre. Pour la dernière partie de l’entretien, Novopress l’a soumis au Questionnaire de Proust.

Le principal trait de votre caractère ?

L’incapacité à m’ennuyer.

La qualité que vous préférez chez un homme ?
La courtoisie.

La qualité que vous préférez chez une femme ?
La gentillesse.

Qu’appréciez-vous le plus chez vos amis ?
La curiosité, la délicatesse, l’argent.

Un autre trait de votre caractère ?
Le conservatisme, ou bien la faim.

Votre principal défaut ?
La susceptibilité.

Votre occupation préférée ?
J’aurais dit l’amour mais mettons la promenade à deux.

Ce que vous voudriez être ?
Roi d’Écosse.

Où aimeriez-vous vivre ?

Dans une tour sur la lande, au bord d’un loch, en Écosse.

Vos auteurs favoris en prose ?
Virginia Woolf, Marcel Proust, Claude Simon, Paul-Jean Toulet, Chateaubriand, Bossuet, Valery Larbaud.

Vos poètes préférés ?
Tibulle, Paul-Jean Toulet, Saint-John Perse, Yves Bonnefoy, T.S. Eliot.

Vos musiciens préférés ?

Brahms, Chopin, Schumann, Janacek, Szymanovski, Gérard Pesson.

Trois personnages que vous admirez particulièrement ?

Winston Churchill, Enoch Powell, Charles Martel (zut, il ne me reste plus de place pour De Gaulle, Damien de Saint-Exupéry ou Jean Sobieski…)

Trois noms qui vous sont chers ?
Fongueusemare, Pierre, Claire.

Le fait militaire que vous estimez le plus ?
La Guerre d’hiver (des Finlandais en 1940).

Le don de la nature que vous voudriez avoir ?

L’éloquence.

Comment aimeriez-vous mourir ?
“Dans le calme aimant de tes bras”.

Votre état d’esprit actuel ?
Furieux.

Votre devise ?
J’ai hâte !

Propos recueillis par Pierre Saint-Servant

La première partie de l’entretien.

La deuxième partie de l’entretien.

Crédit photo : Renaud Camus via Flickr (c).