Rapprochement Russie-Ukraine : une bonne nouvelle pour l'Europe !

Rapprochement Russie-Ukraine : une bonne nouvelle pour l’Europe !

18/12/2013 – 16h00
KIEV (NOVOpress/Bulletin de réinformation) – L’Union européenne et l’Ukraine allaient finir par trouver un terrain d’entente après des semaines de tensions. Le 12 décembre, le premier vice‑premier ministre ukrainien assurait que son pays devait signer “bientôt” un accord d’association et de libre-échange avec l’Union européenne. Mais ce mardi 17 décembre, la situation a basculé. En effet, alors que le président ukrainien Viktor Ianoukovitch (photo) était en déplacement au Kremlin, Vladimir Poutine a annoncé que Moscou accordait quinze milliards de dollars de prêts à l’Ukraine et un abaissement du prix du gaz de 400 dollars à 268,5 dollars les mille mètres cube.

Le président russe a indiqué que ceci n’est « lié à aucune condition, ni à une hausse, ni à une baisse, ni au gel des avantages sociaux, des retraites, des bourses ou des dépenses », une allusion malicieuse aux conditions exigées par le Fonds monétaire international (FMI) pour un prêt.

Les réactions à cette annonce

Aussitôt, les opposants au président Ianoukovitch, qui manifestent depuis près de quatre semaines, l’ont accusé de “vendre” l’Ukraine à la Russie. Le principal opposant et boxeur Vitali Klitschko a affirmé que le président a « Mis le pays en gage ».

Aussitôt, les oligarques de Bruxelles ont gelé les négociations avec l’Ukraine. Le commissaire européen à l’élargissement, Stefan Fuele a écrit sur twitter n’avoir reçu aucune réponse du président Ianoukovitch sur l’accord d’association.

Aussitôt, les Américains se sont empressés de regretter. Ceux qui ont financé la révolution orange de 2004 rêvent de rompre les liens Ukraine‑Russie. Ils ont d’ailleurs dépêché le sénateur républicain John Mc Cain et le démocrate Christopher Murphy pour soutenir l’opposition pro Union Européenne.

Ce rapprochement Russie-Ukraine, n’est-il pas naturel ?

Effectivement, et les Américains le savent bien.  Le russe est la deuxième langue la plus parlée en Ukraine avec près de la moitié de la population du Sud-est du pays russophone. 2/3 des échanges commerciaux de l’Ukraine s’effectuent avec la Russie.

La stratégie américaine de contrôle de l’Ukraine par l’Union européenne ne fonctionnera très probablement pas !

Crédit photo : Αντώνης Σαμαράς.via Flickr (cc).