Le faux interprète aux funérailles de Nelson Mandela est un vrai violeur et meurtrier schizophrène

Le faux interprète aux funérailles de Nelson Mandela est un vrai violeur et meurtrier schizophrène

16/12/2013 – 14h10
PARIS (NOVOpress) – D’après eNews Channel Africa, Thamsanqa Jantjie qui est sous traitement pour sa schizophrénie a été accusé de viol (1994), vol (1995), cambriolage (1997), dégradations (1998), meurtre, tentative d’assassinat et enlèvement (2003).

Cet homme connu dans le monde entier comme étant le faux interprète en langue de signes aux funérailles de Nelson Mandela se tenait juste à quelques mètres des principaux leaders de la planète, y compris Barack Obama, un des hommes les plus protégés du monde.

Plusieurs de ces accusations n’ont pas donné lieu à des condamnations car les tribunaux ont estimé que l’accusé était mentalement inapte pour être jugé.

Jantjie a lui-même admis être sous traitement médical lourd et avoir séjourné à l’hôpital psychiatrique Sterkfontein. Il a été acquitté pour l’affaire de viol mais a passé 3 ans en prison pour les diverses atteintes à la propriété qui luis sont reproché. Il y a aussi eu un jugement en 2006 pour meurtre mais les dossiers de la haute cour de Gauteng sud sont vides.