Selection de la rédaction à lire sur 01net.com
Les acteurs du Web jugent que l'article 13 de la loi de programmtion militaire porte atteinte aux libertés individuelles. La présidente de la Cnil demande un débat sur les questions de surveillance au sens large. Lire la suite »