États-Unis : une serveuse licenciée après sa fausse plainte pour homophobie

États-Unis : une serveuse licenciée après sa fausse plainte pour homophobie

13/12/2013 – 09h30
BRIDGEWATER (NOVOpress) – Encore une affaire bidon de soit-disant homophobie qui avait fait grand bruit aux États-Unis.

Dayna Morales, serveuse dans un restaurant du New Jersey, avait causé un grand émoi il y a un mois quand elle avait posté sur sa page Facebook la photo d’une addition où des clients avaient écrit “pas de pourboire pour vous car je désapprouve votre façon de vivre”. Ouvertement lesbienne, elle avait reçu un immense soutien avec des manifestations devant le restaurant où elle travaillait, et bénéficié de dons importants pour l’aider à agir en justice. Son histoire avait fait le tour des réseaux sociaux et était reprise par plusieurs médias qui se déclaraient choqués et demandaient des poursuites.

Las, il s’avère que cette histoire a été inventée de toutes pièces, le client qui aurait rédigé l’inscription homophobe s’étant manifesté et ayant prouvé sa bonne foi. Les dons reçus devraient être retournés à leurs généreux mais naïfs donateurs et la page Facebook de l’association LGBT « have a Gay day » suit ces remboursements après avoir été à la pointe du soutien de Dayna Morales.