Espagne : le gouvernement andalou veut permettre le "changement de sexe" pour les enfants

Espagne : le gouvernement andalou veut permettre le “changement de sexe” pour les enfants

11/12/2013 – 13h45
SÉVILLE (NOVOpress) –
Le gouvernement de la Communauté autonome d’Andalousie, dans le Sud de l’Espagne, a l’intention d’approuver un projet de loi “pour la non-discrimination en raison de l’identité de genre et la reconnaissance des droits des personnes transgenres” (“loi des transgenres”).

Sous cet euphémisme, le gouvernement andalou, sous la présidence de Susana Díaz (PSOE, gauche), veut faire appliquer différentes mesures qui autorisent notamment des mineurs, s’il le souhaitent, à changer de sexe… :
– toute personne peut par un simple acte de volonté faire entrer son changement de sexe dans les registres publics, de sorte que lorsque une personne décide une ou plusieurs fois “changer son sexe”, elle peut le faire avec une simple déclaration.
– il n’est pas permis de déterminer avec des méthodes scientifiques et médicales, si un tel cas est justifié (…)
– il n’est pas permis aux juges et aux tribunaux d’intervenir dans de tels cas, sous le prétexte de la protection des mineurs (…)
– le contribuable aura a payer tous les traitements hormonaux et chirurgicaux pour lesquels la personne concernée s’est décidée et que ces traitements seront mis à la disposition à travers le système de santé publique (…)

(source en espagnol – PDF : www.parlamentodeandalucia.es)

Cela signifie que ni des juges, ni des médecins, ne seront autorisés à se prononcer sur des questions pourtant essentielles touchant à la santé et à l’identité des personnes. Gageons que le Parti socialiste saura trouver le temps, avant d’être débarqué du pouvoir, d’appliquer les mêmes mesures en France ?

Crédit photo : sevillareport via Flickr (cc)