Marche des républicains : nouveau bide pour la gauche

Marche des républicains : nouveau bide pour la gauche

09/12/2013 – 10h00
PARIS (NOVOpress) – Pompeusement sous-titrée “Le temps de la mobilisation est venu”, la marche des républicains a été un nouvel échec, comme toutes les initiatives politiquement correctes amorcées par le pouvoir au cours des dernières semaines. En effet, le grand cortège parisien qui s’est élancé dimanche 8 décembre depuis la place de la Bastille a peiné à rassembler… 200 personnes en début de la manifestation, puis 400 à 500 dans le courant de l’après-midi (1200 selon Libé). La province n’était guère mieux lotie avec 250 personnes à Caen ou une soixantaine à Montreuil (Nord-Pas-de-Calais).

Autrefois arme idéologique ultime du PS, l’antiracisme est à la peine. Nombreuses pourtant étaient les associations qui avaient soutenu une initiative qui se voulait transpartisane : les jeunes écologistes, le Mouvement des jeunes socialistes, les jeunes radicaux de gauche, les jeunes démocrates du MoDem, l’UDI, le rassemblement citoyen ainsi que l’UJP (Union des jeunes pour le progrès, gaullistes sociaux) avaient appelé à rejoindre la marche lancée sur les réseaux sociaux par une militante du Parti socialiste. Peut-être ont-ils tous les mêmes adhérents ?

Le pompon de cette mobilisation ridicule restera sans doute l’appel aux dons lancé par les organisateurs sur le site KissKiss BankBank afin de financer leur banderole. En fonction de l’importance des dons, des contreparties étaient offertes. Ainsi, un don de 50 € permettait d’obtenir une affiche dédicacée par les porte-parole de la Marche et un autocollant ; et pour 50 € de plus, vous étiez autorisé à venir porter la banderole en tête de cortège…

La marche des républicains a été abondamment commentée et moquée sur les réseaux sociaux :

Crédit photo : DR