Avec Mandela, “le racisme n’a pas disparu. Les fermiers blancs vivent assiégés !”

07/12/2013 – 11h30
PARIS (NOVOpress) – Le 2 juillet dernier, au moment où le monde entier semblait suspendu à l’état de santé de Nelson Mandela, Éric Zemmour signait une chronique intitulée “le culte médiatique autour de Mandela”.

Il évoque alors Barack Obama, l’homme le plus puissant de la planète qui s’est déplacé pour lui tenir humblement la main. Et ces médias internationaux qui sont ridiculement transis d’émotion comme l’était le journal L’Humanité au lendemain de la disparition de Joseph Staline, inconsolable du petit père des peuples.

Enfin et surtout, pour Éric Zemmour, “le racisme n’a pas disparu, il a seulement changé de camp. Les fermiers blancs vivent assiégés !”

Publié le