François Hollande et l’inversion de la courbe