“Le racisme c’est comme la grippe, il mute”