La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

La Chine marcherait vers une nouvelle révolution ?

Paysannes du Yunnan (Chine) repiquant du riz.

26/11/2013 -10h30
PEKIN (NOVOpress via le Bulletin de réinformation) –
On assiste depuis quelque temps à une révolution silencieuse en Chine : le rapport de l’empire du milieu à l’or a beaucoup évolué. Ses réserves actuelles sont telles que la Chine pourrait se détacher de la dépendance au dollar américain, et, c’est là le plus incroyable, acheter le pétrole directement en yuan.

Mais la réforme, qui apparaît comme plus importante, et qui fut quasiment passée sous silence par les médias français, est celle qui concerne le rapport des citoyens chinois à la terre, et notamment à la possession agricole.

Lors du dernier plénum du 9 au 12 novembre, le gouvernement communiste a accordé des droits de propriété aux agriculteurs, ils pourront posséder, utiliser et transférer les terres qu’ils cultivent. Mieux : ils pourront utiliser leurs droits de propriété comme caution pour des opérations financières. Voilà un changement profond, stupéfiant et fondamental de la façon dont fonctionne la Chine : jusqu’à présent en effet, toutes les terres agraires sont officiellement possédées par l’Etat.

Crédit photo : Guy Lebègue via Wikipédia (cc).