Pour certains socialistes, le PS est “un boulet”