Vandalisme contre les lieux de cultes 2 poids, 2 mesures

Vandalisme contre les lieux de cultes : 2 poids, 2 mesures médiatique et politique

20/11/2013 – 16h00
PARIS (NOVOpress) –
Si la presse mainstream ou le Parti socialiste s’émeut à chaque graffiti sur une mosquée ou sur une synagogue, il n’en va pas de même lorsqu’il s’agit de nos lieux de culte chrétiens, pourtant bien davantage vandalisés.

Ainsi, selon Le Monde (chiffres de 2010), les actes de vandalisme « concernent majoritairement des lieux chrétiens (308 églises et 214 cimetières en 2010, des chiffres en augmentation de 33 % par rapport à 2009) puis les lieux musulmans (50 mosquées et 7 cimetières, +216%) et les lieux juifs (30 synagogues et 12 cimetières, -36% après une hausse spectaculaire entre 2008 et 2009) ». L’Observatoire de la christianophobie chiffre quant à lui les actes anti-chrétiens depuis le début de l’année 2013 en France à 250.

Sur Twitter, des internautes lassés finissent tout de même par réagir à propos du tapage médiatique fait par les tags inscrits sur la porte de la Grande Mosquée de Paris (photo) dans la nuit de lundi à mardi, en faisant remarquer que l’on n’en fait pas autant pour les tags sur les églises ou leurs dégradations.