Attaque christianophobe à l'église Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris

Attaque christianophobe à l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet à Paris

18/11/2013 – 15h00
PARIS (NOVOpress) – L’actualité de ce lundi est en passe d’occulter ce qui s’est passé la veille dans une église parisienne – Dimanche 17 novembre en milieu de matinée, l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet a, une nouvelle fois, été victime d’un attaque christianophobe.

Ce dimanche, lors de la grand messe, les trompes de chasse étaient venues embellir la liturgie pour une messe dédiée au patron de la chasse, Saint Hubert. Des individus ont alors commencé à jeter des boules puantes sur le parvis de l’église pour faire diversion et monopoliser l’attention des paroissiens, tandis qu’une personne restée à l’intérieur a dégoupillé une grenade fumigène et l’a lancée en direction du prêtre. Le projectile a cependant fini sa course hors du cœur, au niveau de l’épître.

Une personne de l’assistance (?) a alors crié « à terre ! ». Immédiatement une petite explosion a retenti avec des flammes de 50 cm et quelques projections lumineuses. S’en est suivi un immense nuage de fumée remplissant très vite le cœur et prenant la gorge. Un groupe de paroissiens s’est lancé à la poursuite du terroriste qui était aidé par deux compères chargés de couvrir sa retraite et provoquant la confusion. Un autre paroissien s’est emparé du fumigène et le jeta hors de l’église tandis que d’autres paroissiens prenaient soin des personnes en état de choc.

Le terroriste et ses deux complices ont malheureusement réussi à s’enfuir. Habitué aux attaques, l’abbé qui lisait l’Épitre et le curé n’ont jamais quitté leur recueillement. Ne s’agissant ni d’une mosquée ni d’une synagogue, aucune indignation de la part des politiques ou de la presse mis à part Bruno Gollnisch, membre du bureau politique du Font National, qui a fait un communiqué. L’abbé Xavier Beauvais, curé de Saint-Nicolas, a indiqué qu’il porterait plainte.

L’église Saint Nicolas-du-Chardonnet rassemble environ 3.000 paroissiens de la mouvance traditionaliste à Paris (Fraternité Saint-Pie-X) répartis en 5 messes dominicales. Environ 1300 personnes assistent à la grand messe de 10h30 dont de nombreuses familles.

Crédit photo : Neil Hunt via Flickr (cc)