Bernard Squarcini : « On s’est beaucoup trompé en Syrie »