« Pas besoin de sexe, l’État me baise »….