Matteo Salvini (eurodéputé Ligue du Nord) pour un groupe au Parlement Européen avec le FN

Matteo Salvini (eurodéputé Ligue du Nord) pour un groupe au Parlement Européen avec le FN

16/11/2013 – 15h00
PARIS (NOVOpress) –
Le grand quotidien italien La Stampa a publié une interview de Matteo Salvini (photo), député italien au Parlement Européen pour la Ligue du Nord, dans laquelle il envisage de faire un groupe au Parlement Européen avec le Front National mais aussi avec les Autrichiens, les Hollandais, les Basques et les Flamands.

A la question, est-ce que Marine Le Pen, le leader du FN pense aussi à vous pour faire un groupe, il répond Nous nous sommes déjà parlés. Mais aussi avec les Autrichiens et les Hollandais et avec tous les groupes hostiles à l’immigration et à l’euro. Il y a un terrain commun à cultiver absolument, de même qu’avec les Basques et les Flamands.”

L’interviewer lui demande alors si c’est suffisant pour former un groupe. Pour Matteo Salvini : Pourquoi pas ? MLP est étatiste, ce n’est pas ma “sœur politique” mais il y a de nombreux points communs.”

Le premier point est-il l’adieu à l’euro ? “Nous voulons la révision de tous les traités, de Maastricht à Schengen, et la redéfinition de l’euro qui favorise uniquement l’Allemagne.” indique le député.

Le journaliste s’inquiète alors de savoir si la Lega ne risque pas un isolement ultérieur “en s’alliant avec le FN d’extrême-droite ? La Lega ne court-elle pas le risque de renforcer son image de parti de droite, radical et xénophobe ?”. La réponse est : “Cette Europe est une vraie dictature. Les médias ont déjà leurs préjugés contre nous : nous sommes dépeints comme xénophobes, racistes et populistes. Mais si en Autriche le parti fondé par Haider représente 22% des votes, pensons-nous sérieusement qu’ils sont tous racistes ?”

Matteo Salvini conclut en répondant à une question sur Lampedusa : “Nous voulons qu’il y ait une nouvelle politique de défense face à de nouvelles entrées.”

Crédit photo : Theriddle, via Wikimédia, domaine public.