Les Bonnets rouges : « Nous n’approuvons pas du tout ceux qui brûlent des portiques »